L'ouvrage Additional Satellite évoque la vision d’un pays en proie à un malaise.

Les images de la jeunesse, de la ruralité, des banlieues, des scènes de rue, font tour à tour écho aux différents maux de la société française : conflit entre générations, peur de l’autre, inégalités économiques et territoriales, nostalgie d’une histoire et d’une culture idéalisées.

 

A l’instar du travail Kings Road, les photographies sont distantes. Il y a ni séduction, ni tentation de choquer. On suppose que le lecteur porte en lui de quoi nourrir les espaces laissés vides entre les images.

 

Le lecteur ne peut se reposer sur une narration, ni sur aucun systématisme, mais parce qu'il reconnait dans ces photographies des fragments d’un récit collectif et intime, il se rend attentif à chacune et se faisant, se rend présent à l’œuvre.

 

La tension ne réside pas dans ce qui est montré, mais dans le désir de reconnaître, encombré de ne pouvoir conclure. Cette expérience vient doubler le thème principal du livre : la réticence d’une société à se percevoir et à s'accepter telle qu’elle existe aujourd’hui - principale cause de son mal-être et d'un renfermement sur elle-même.

Translation:

 

The book Additional Satellite presents a vision of a country beset by doubts.

 

The images of youth, rurality, suburbs, echo one after the other to the various issues of French contemporary society: economical and territorial inequalities, conflicts between generations, fear of the other, nostalgia for an idealized culture and history.

Like in the work Kings Road, the photographs are distant. There is no seduction and no attempt to provoke.

The assumption is that the reader carries within himself enough to animate the space left between images. He cannot rely on a straight narration, but does recognize fragments of a collective and intimate story. The tension does not lie only in what is shown, but in the desire to make sense of it, constantly troubled.

 

This experience repeats the main theme of the book: te difficulty of a society to perceive and accept itself for what it is today –  one of cause for the unease, discontent and withdrawing into itself of the French contemporary society.